Accueil Vie citoyenne-Démocratie participative Le temps des législatives…

Le temps des législatives…

1
7

La campagne des législatives bat son plein.  Le résultat du scrutin des 30 juin et 7 juillet prochains est crucial pour notre pays.

Souhaitons nous poursuivre la politique du gouvernement actuel ? Souhaitons nous entrer dans une phase de restriction des libertés publiques et de mise au ban de notre société des étrangers et des bi-nationaux ? Ou souhaitons nous mettre en œuvre une politique de justice sociale et climatique ?

Je me suis exprimé clairement sur ce blog et dans une vidéo en expliquant pourquoi j’apportais mon soutien total à Lounès ADJROUD et Astrid BROBECKER. Plusieurs adhérents et sympathisants des Ateliers Fontenaisiens l’ont aussi fait à titre personnel.

En revanche, notre association, riche de sa diversité de sensibilités politiques, ne prendra pas position.

Nous n’interviendrons donc pas collectivement dans ce débat et dans cette campagne non par désintérêt mais par fidélité à notre ADN et à notre volonté collective d’œuvrer exclusivement au niveau local.

Après ce temps des législatives, il nous appartiendra avec toutes celles et tous ceux qui partagent nos valeurs de favoriser le vivre ensemble dans notre commune et de faire en sorte que le dialogue apaisé entre les citoyens de notre commune  permette de construire une ville plus juste, plus sociale, plus équilibrée, plus écologique et plus dynamique.

Gilles Mergy 

un commentaire

  1. Fontaine Bordenave

    27/06/2024 à 13 h 10 min

    “Mise au ban de notre société des étrangers et des bi-nationaux” c’est incomplet, il faut ajouter dans des postes clés qui garantissent la sécurité nationale.
    Le raccourci est très malsain et peut être assimilé à un Fake.
    C’est la mission première de l’État d’assurer la sécurité et l’ordre publics donc l’institution d’une force publique destinée à garantir les droits et libertés (art. 12 de la Déclaration de 1789) ici en France, pour les Français d’abord.

    Tous les pays le font. Pourquoi serait-ce donc insupportable en France ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *