Accueil Relations avec le territoire, le département, la région et l'Etat Pas de DG, pas de Directeur de cabinet : où va notre commune ?

Pas de DG, pas de Directeur de cabinet : où va notre commune ?

0
9

L’ancienne directrice de cabinet du maire est partie en septembre dernier. Le directeur général des services est parti il y a plusieurs semaines. Un des postes de Directeur général adjoint est aussi vacant.

Contrairement au secteur de la petite enfance par exemple, ce ne sont pas des postes en tension et les conditions salariales confortables au regard des normes de la fonction publique territoriale attirent en règle générale les candidats.

Pourtant, le Maire ne trouve personne pour les remplacer malgré le recours à des cabinets de recrutement extrêmement coûteux.

Plusieurs explications peuvent être avancées : 

Les exigences du maire sur ces postes nécessitent peut-être de trouver des « moutons à cinq pattes », ce qui est évidemment impossible ;

– le turn-over incessant sur ces postes depuis 2014 refroidit les candidats potentiels qui peuvent avoir peur d’être « débarqués » quelques mois après leur arrivée ;

– le mauvais climat social au sein des services (grève, lettre ouverte au maire) malgré l’action apaisante du maire adjoint au personnel n’est pas non plus de nature à inciter les candidats potentiels à postuler ;

– l’absence de ligne directrice dans l’action municipale au-delà de la poursuite du processus de densification de la ville n’est pas très motivante ;

– les difficultés d’articulation entre la commune et Vallée Sud Grand Paris notamment sur les compétences facultatives comme la voirie qui ont été transférées au territoire complexifient excessivement les missions du futur DG ;

Enfin, un peu moins de deux ans avant les prochaines échéances municipales, il est possible que les candidats potentiels estiment que la majorité actuelle n’a aucune chance d’être reconduite et ne préfèrent donc pas venir pour simplement préparer une éventuelle alternance politique.

Probablement que les raisons sont multiples.

En tout état de cause, cette vacance des deux postes les plus importants au sein des services municipaux devient de plus en plus problématique alors que les habitants de notre commune ont besoin de services municipaux qui fonctionnent bien et d’agents municipaux qui soient épanouis dans leur travail et écoutés par leur ligne hiérarchique.

J’espère donc que cette vacance de deux postes clés au sein de notre commune ne va plus durer longtemps.

Gilles Mergy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *