Accueil Solidarité Coronavirus Communication et participation citoyenne au temps du confinement

Communication et participation citoyenne au temps du confinement

0
13

Depuis le début de la crise sanitaire, trois stratégies de communication sur le net ont pu être déployées par les communes pour informer et impliquer leurs habitants dans la gestion de celle-ci.

De nombreuses communes en ont profité pour mettre en œuvre une véritable participation citoyenne digitalisée. Elles ont créé des plates formes spécifiques sur le net pour présenter les différentes initiatives ou propositions mises en place par la municipalité et/ou les différents acteurs locaux (commerçants, associations d’entraide, particuliers…). En cliquant sur le projet de son choix, l’internaute peut s’informer sur la teneur du projet et  y apporter son soutien le cas échéant financier. Il peut aussi décider de soutenir concrètement en s’impliquant dans sa mise en œuvre sur le terrain.

D’autres communes ont fait le choix plus modeste mais néanmoins utile de faire évoluer leur site internet pour mieux informer la population sur la situation sanitaire locale, pour développer les services dématérialisés et pour multiplier les informations pratiques.

Enfin, la commune de Fontenay-aux-Roses s’est contentée de rajouter sur son site internet quelques rubriques d’information pas toujours mises à jour.

En revanche, elle diffusé à plusieurs reprises des lettres du Maire sortant permettant ainsi au premier magistrat de la ville de rendre régulièrement hommage à sa propre action et cela sans prévoir le moindre espace pour l’expression de l’opposition en dépit des dispositions législatives en la matière.

Notons aussi que le Maire sortant est aussi passé à plusieurs reprises dans les médias nationaux pour s’auto-glorifier de son action en confondant ainsi son rôle d’élu de proximité et celui de candidat à sa réélection.

La crise épidémique actuelle, loin de conduire à une évolution plus citoyenne de la communication publique, est en train d’élargir le fossé entre les élus soucieux de l’intérêt général et de la participation citoyenne et ceux surtout soucieux de leur propre image.

 

Gilles Mergy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *